Conceptions philosophiques et théologiques

Communauté protestante libérale

de Liège Marcellis

Une communauté ouverte, tolérante,

conviviale, dynamique,

en recherche.

Évangile et Liberté

 

 

Par souci de vérité et de fidélité au message évangélique,

 

Refusant tout système autoritaire, nous affirmons :

 

  • La primauté de la foi sur les doctrines,

 

  • La vocation de l’homme et de la femme à la liberté,

 

  • La constante nécessité d’une critique réformatrice,

 

  • La valeur relative des institutions ecclésiastiques,

 

  • Notre désir de réaliser une active fraternité entre les hommes qui sont tous, sans distinction, enfants de Dieu et frères et sœurs en humanité.

BIENVENUE

Le site est en reconstruction

De nouvelles rubriques sur les activités de la communauté seront

prochainement en ligne

Merci de votre patience et de votre indulgence

 

NOS CONCEPTIONS RELIGIEUSES EN QUELQUES DEFINITIONS:

 

LOIN DE CONSTITUER une « confession de foi », ces petites définitions ne visent qu 'à essayer de dire en d 'autres mots quelques concepts religieux importants.

 

Les paragraphes sur Dieu, l'Etre humain et le Souffle de Vie renvoient à des réalités débordant les limites d'une religion. Ceux à propos de Jésus le Christ et la Bible concernent le christianisme en particulier: son personnage central et son livre de référence. Ensuite sont présentées trois dimensions de l'expression religieuse la foi, la prière et l'Eglise. Les deux derniers paragraphes évoquent deux défis pour l'église: la redéfinition de son langage et la pratique du dialogue.

 

Il y a Dieu, au-delà de tout, majestueux. C'est moins une certitude scientifique qu'une façon de se rappeler que l'humanité n'est pas, comme elle le voudrait quelquefois, toute puissante, maître du monde. C'est une façon aussi de se distinguer de toute vision matérialiste de l'existence.

 

Il y a l'Etre humain, appelé à une parfaite dignité et à se libérer de toutes les formes d'étouffement. C'est comme un principe: indémontrable, injustifiable, incontournable. Sur cette base, nous pensons que l'être humain est capable de créer du nouveau par son ouvrage...

 

"Esprit de Dieu" signifie: présence de Dieu dans l'histoire des Hommes, partout où souffle un vent de dignité, où est esquissé un geste de respect, où l'on discerne un processus de libération. C'est comme un vent de création bonne qui renouvelle et rafraîchit.

 

Jésus de Nazareth était un prophète juif. Plusieurs de ses contemporains l'ont reconnu comme conducteur spirituel, lui attribuant dès lors une autorité particulière et lui conférant les titres de « christ ». « fils de David ». « fils de Dieu », etc. Le mythe de la « résurrection », central pour la foi chrétienne, fonde tous les combats en faveur de la vie. contre toutes les expressions de la mort.

 

La Bible: expression littéraire de la foi, témoin antique de la pensée religieuse du peuple juif elle nous sert de référence. Elle n'a rien de magique, elle n est pas « tombée du ciel »: la Bible est source de méditation Par le biais d'une lecture attentive et actualisante, nous essayons d'en dégager quelques principes propres à définir un comportement éthique.

 

La foi, démarche intérieure et individuelle, nous semble prioritaire sur toute forme de religion institutionalisée... Elle est «préoccupation ultime », recherche de « significations », tension vers un « au-delà »...

 

La prière a ceci de « magique » qu'elle fait naître la solidarité parmi les Hommes. Alliage de sympathie, d'imagination créatrice et de saine humilité, elle déploie tous ses bienfaits lorsqu'elle stimule pour la réalisation d'un monde plus beau.

 

Les Eglises devraient être avant tout des lieux de ressourcement, loin de tout repli sur soi, carrefours de multiples cheminements. Le dogmatisme ne convient pas à l'expression de la spiritualité. A renoncer au pouvoir, les Eglises gagneraient en « autorité »...

 

Le langage religieux est essentiellement symbolique. C'est ce qui le rend obscur pour certains. Il importe ici d'être attentif plus aux significations des mots qu'aux mots eux-mêmes, dans la fidélité à une tradition et le souci de communiquer avec des frères et soeurs en humanité...

 

La diversité des courants spirituels est le reflet de la multiplicité des approches du principe « Dieu » et le garde-fou contre toute tentation d'uniformisation de l'expérience humaine.